lundi 14 novembre 2016

Quelques Fleurs



Le 13 novembre 2015 les parisiens sont touchés par l'horreur des attentats. 130 personnes y trouvent la mort, 413 blessés ..... près de 4000 victimes directes et indirectes.


Des cris, des larmes, des soupirs puis le silence ! Aucune excuse ne saurait justifier de tels actes, la culpabilité est répartie entre les autorités averties et la démence de certains fidèles.



Quelques semaines après le drame Michel rédige ces quelques phrases, un écrit à l'attention de Maurice, mais surtout le reflet littéral de leurs sentiments sur cette déchirure.


Parce que la haine est le fruit de l'insuffisance, que la sagesse est primordiale au recueil et que le vrai respect est le souvenir. Quelques fleurs pour le respect, quelques lueurs en forme d'espoir et du blanc pour se souvenir.Penser le soleil, prêcher l'orage. La diplomatie libertaire nait d'une politique létale ou rien n'est à sublimer. Les hommes forment des peuples, les blesser, c'est s'exposer. Ne pas se distraire, rien n'est tout blanc, rien n'est tout noir, l'oppression apporte l'insurrection.
Les larmes restent dans l'histoire et les pleurs ne pèsent jamais dans la balance de l'intérêt. Au-delà d'un seuil, l'incompétence s'éteint et nos souvenirs prennent forme d'oubli. Les fusils sont braqués, les cibles ont changé.



Ce mois décembre 2015, un climat de fatalité et d'impuissance règne sur l'hexagone, Maurice compose une mélodie à la forme d'hymne au recueil dans lequel les guitares pleurent sur l'adaptation du texte.



Paroles Michel Laplanche
Composition, interprétation et arrangements Maurice Perpete
Montage vidéo Michel Laplanche

Quelques fleurs pour le souvenir,
quelques lueurs en forme d'espoir
tout blanc, tout blanc pour se souvenir
Régime libertaire
solution létale
Rien à sublimer, Rien à sublimer, Rien à sublimer,
Les hommes forment les peuples
les blesser, danger
Ne pas se distraire, non, ne pas se distraire
Rien n'est tout blanc, rien n'est tout noir
l'oppression dresse l'insurrection
Toutes les larmes restent dans l'histoire
Les pleurs ne pèsent jamais
dans la balance du fric
Au-delà d'un seuil, l'incompétence s'éteint
Nos souvenirs prennent la forme d'oubli
Fusils braqués,
cibles changé
Quelques fleurs pour le souvenir,
fusils braqués,
cibles changé
Quelques lueurs en forme d'espoir
Quelques fleurs pour le souvenir
Quelques lueurs en forme d'espoir
Quelques fleurs pour le souvenir
Quelques lueurs en forme d'espoir
Quelques fleurs pour le souvenir
Quelques lueurs en forme d'espoir
Quelques fleurs pour le souvenir
Quelques lueurs en forme d'espoir


Pour tous ceux qui ont été touchés, voir meurtris par cette année 2015 dont nous venons de sortir, nous devions y laisser notre empreinte avec un très beau texte de Michel qui revient sur ce qui a été le plus terrifiant de cette p .... d'année. Si vous aussi, cette année vous a touché, il suffit de participer de chez vous à cette publication, afin de tirer un trait, j'espère définitif (ensemble) sur ce souvenir. J'en doute, mais l'espoir fait vivre ......... - Maurice Perpète, le 04/01/16
Je viens de visionner la vidéo du titre à venir: " Quelques fleurs ". C'est un hommage que nous avons voulu rendre à toutes ces victimes du terrorisme dont la vie a été fauchée pas des barbares en cette année 2015. Ce n'est pas du tout de la récupération pour faire des vues. Non, c'était pour nous, une obligation de le faire. Alors, pour tous ceux qui ont été touchés par cette vague meurtrière qui a touché la France, rendez-vous le 15/01à 18h sur ce lien ( cette page événement ) afin de visionner et écouter notre ressenti à nous. Vous êtes les bienvenus(es), il suffit de s'inscrire, c'est gratos, ça mange pas d'pain ......... mais au moins, on l'aura fait !! - Maurice Perpète, le 05/01/16

Bonjour à tous. Voilà, comme je n'aime pas être à la bourre, j'ai toujours forcément un peu d'avance sur le calendrier. Alors, comme tout est prêt, je viendrai déposer ces " Quelques fleurs " demain à 17h. On avance donc de ce fait d'une semaine. Ce qui me permettra de commencer le prochain plus tôt ( forcément). J'aime bien fermer une page avant d'en ouvrir une autre. Alors demain 17h, on envoie l'pâté. Bonne soirée !!! - Maurice Perpète, le 07/01/16

Voilà ! Quelques mois après les attentats parisiens et au lendemain du triste anniversaire des attentats contre Charlie Hebdo, rien ne sert d'attiser la haine et de tomber dans le piège de la division des peuples ! Pour la mémoire des disparus et avec le plus grand respect !! - - Michel Laplanche, 08/01/16

Quelques mois après les attentats de Paris et au lendemain du triste anniversaire des attentats contre Charlie Hebdo, un titre né, inspiré de plusieurs disparitions. Un titre sans récupération, juste là pour retenir l'attention, juste quelques fleurs à l'intention de ....... Bonne écoute - Maurice Perpète, le 08/01/16

 
Comme il est triste de constater que les positions de chacun ne changent pas . L'idée de combattre est restée présente en chacun, seules les libertés se sont atténuées.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire